Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Research Research teams Epidémiologie et santé publique

Epidémiologie et santé publique

Disciplines Medicine - Health, Mathematics
Research fields Epidemiology, Public health, Biostatistics
Supporting organisms UCBL
Geographical location
Domaine Rockefeller - UCBL (Lyon Santé Rockefeller)
Lab
LBBE
Team leader
Philippe Vanhems
Webpage
http://lbbe.univ-lyon1.fr/-Equipe-Epidemiologie-et-sante-.html

 

L’équipe « Epidémiologie et Santé Publique » (ESP) a été créée en 2007.
Cette équipe est composée de 7 enseignants-chercheurs ayant tous des fonctions hospitalières et de 4 praticiens hospitaliers.
L’implantation hospitalière de cette équipe de recherche constitue l’une de ses spécificités en représentant le champ d’application de ses travaux. Cette implantation constitue un atout pour la mise en place de travaux collaboratifs au sein du LBBE. Notre équipe offre à la fois un terrain d’expérimentation de travaux plus théoriques développés par d’autres équipes de l’UMR et représente un lieu privilégié d’observations de phénomènes notamment émergents (tels la diffusion de nouveaux pathogènes circulants), à la base de génération d’hypothèses de recherche permettant de nombreuses collaborations entre les équipes.


L’épidémiologie en santé humaine étudie les variations de fréquence des maladies dans les groupes humains et recherche les déterminants de ces variations. Les individus étudiés peuvent être des populations définies par leur localisation (par exemple population hospitalière), des groupes définis spécifiquement pour répondre à une question de recherche (ex : patients hospitalisés en réanimation pour choc septique) ou des groupes théoriques (ex : population imaginaire constituée pour les besoins d’une modélisation).


L’épidémiologie repose sur 4 types de méthodologies complémentaires : descriptive (enquêtes, surveillance), analytique (études de cohorte et études cas-témoins), expérimentale (essais thérapeutiques) et théorique (modélisation de la dynamique des maladies transmissibles).
Les méthodes statistiques constituent les fondements des méthodes épidémiologiques classiques mais plus récemment de nouvelles approches se sont développées, permettant des innovations dans les méthodes d’analyse et de modélisation épidémiologique des systèmes complexes.