Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Research Research teams Différenciation neuromusculaire

Différenciation neuromusculaire

Disciplines Biology
Research fields Neurobiology, Gene expression
Supporting organisms CNRS, ENS de Lyon, INRA, UCBL
Geographical location ENS de Lyon (Campus Charles Mérieux)
Lab LBMC
Team leader Laurent Schaeffer
Webpage http://www.inmg.fr/en/eq_schaeffer.php

 

Nous nous intéressons aux mécanismes qui contrôlent la formation et la maintenance de la synapse neuromusculaire. Nous étudions plus particulièrement le contrôle de l'expression des gènes musculaires par les signaux neuraux et nous travaillons à la caractérisation des aspects suivants :

  • voies de signalisation intracellulaires médiant l'effet des facteurs neuraux. Ces voies sont contrôlées par des récepteurs membranaires à activité tyrosine kinase et sont notamment celles des MAP et Janus kinases et de la PI3 kinase.
  • rôle des facteurs de modification de la chromatine, notamment des Histone Acétyle Transférases et Histones Déacétylases dans le contrôle de l'expression des gènes synaptiques.

 

THEMATIQUES de L'EQUIPE

  1. Régulation de l'expression des gènes synaptiques par l'innervation motrice:
 Identification des facteurs de transcription et des facteurs de modification de la chromatine contrôlant
    • l'activation de l'expression des gènes synaptiques par le motoneurone (Schaeffer et al., 2001 ; de Kerchove et al., 2002 ; Méjat et al., 2003).
    • la répression des gènes synaptiques dans les régions extra synaptiques de la fibre musculaire par l'activité électrique évoquée par l'innervation.
  2. Facteurs de signalisation impliqués dans le contrôle de l'expression des gènes et la différenciation musculaire :
    • Etude du rôle de CKIP-1 (Casein Kinase Interacting Protein 1) dans la réponse aux stimuli promyogéniques et à la jonction neuromusculaire. CKIP-1 est une protéine de signalisation à domaine pleckstrine dont la localisation subcellulaire est contrôlée par la voie de la PI3 kinase et dont l'expression est induite au cours de la différenciation musculaire et est régulée par l'innervation (Safi et al., 2003).
    • Etude des voies de signalisation impliquées dans les différents niveaux de contrôle de l'expression des gènes musculaires par les stimuli promyogéniques, les signaux d'origine neurale et au cours des processus physiologiques adaptatifs.