Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Research Research teams Virpath EA4610 Team

Virpath EA4610 Team

Disciplines Biology, Medicine - Health
Research fields Cell biology, Molecular biology, Infectiology, Virology, Transcriptomics
Supporting organisms UCBL, HCL, Inserm
Geographical location Domaine de la Buire
Lab Virpath
Team leader Manuel Rosa-Calatrava
Webpage http://www.virpath.com/molecular-and-cellular-signature-of-influenza-vaccine-and-antivirals/

 

L'émergence récente en 2009 d’un nouveau variant influenza (A/H1N1) confirme que nous sommes en face à un risque constant et non prévisible de pandémie mondiale. Les limites de l’arsenal thérapeutique actuel (délai de vaccination et résistance aux antiviraux) nécessitent le développement de nouvelles approches thérapeutiques alternatives et/ou complémentaires, qui tardent malgré tout à émerger du fait de la méconnaissance de la biologie cellulaire fondamentale des virus influenza.

Les virus influenza activent ou modulent de nombreuses voies cellulaires de transduction du signal qui sont organisées en un réseau interconnecté complexe et dont la régulation temporelle est finalement encore mal connue. Ces voies présentent notamment des propriétés ambivalentes qui peuvent être à la fois pro- et anti-virales. Grâce au développement des techniques de criblage fonctionnel et d’analyse protéomique à haut débit, de très nombreux facteurs constitutifs des voies de signalisation et métaboliques hôte ont été caractérisés comme interactants fonctionnels de différentes étapes du cycle réplicatif viral.

 

Notre stratégie expérimentale, basée sur ces approches de biologie des systèmes nous a permis de caractériser plusieurs voies cellulaires dont l'expression et/ou l’état d’activité globale sont modulés spécifiquement par l'infection des virus influenza.(Josset et al, 2010 ; Terrier et al, 2011). 

 

Essai clinique FLUMED :

A partir de données transcriptomiques, nous avons déjà caractérisé la signature d’expression cellulaire spécifique à l’infection de plusieurs virus influenza humains et animaux. Nous avons postulé que cette signature reflétait un état cellulaire globalement favorable à l’infection et nous avons émis l'hypothèse que l'inversion de cette signature par des molécules, pouvait constituer un état cellulaire globalement défavorable au cycle viral.

 

Sur la base de ce postulat, nous avons ainsi sélectionné in silico plusieurs molécules répondant à ce critère et nous avons mis en évidence une activité antivirale modérée significative pour ces composés. Ces résultats ont fait l’objet d’une publication scientifique (Josset L, at al., Gene expression signature-based screening identifies new broadly effective influenza a antivirals. PLoS One. 2010) et du dépôt de deux brevets d’invention (FR n°0958810 – PCT/EP2010/069023: Composition antivirale pharmaceutique ou vétérinaire; US 61/279 997 : Composition antivirale pharmaceutique ou vétérinaire) pour une seconde indication thérapeutique (antivirale anti-influenza) concernant ces molécules déjà sur le marché.

 

Nous avons engagé avec le Centre d’investigation de Lyon et le soutien d’Aviesan, la mise en place d’un essai clinique avec les Hospices Civils de Lyon (PHRC 2010 - FLUMED- promoteur : HCL; investigateur: Bruno LINA).
Cet essai qui débutera au cours de l’hiver 2011-2012, a pour objectif de valider chez des patients recrutés par des médecins généralistes, l’activité antivirale du meilleur médicament candidat en termes de cinétique d’élimination de la charge virale.

 

Notre stratégie s'inscrit clairement dans une démarche de repositionnement thérapeutique; outre les perspectives de limiter les possibilités d’émergence de résistances, les avantages réglementaires et financiers de notre stratégie sont évidents par rapport au processus long et coûteux du développement de molécules de novo.