Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Research Research teams Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité

Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité

Disciplines Biology, Medicine - Health
Research fields Physiology, Biomechanics
Supporting organisms UJM
Geographical location Saint-Etienne
Lab LPE
Team leader Alain Belli
Webpage http://portail.univ-st-etienne.fr/bienvenue/recherche/laboratoire-de-physiologie-de-l-exercice-267423.kjsp

 

Thème 1 : ENERGETIQUE, PLASTICITE ET REGULATION DE LA FONCTION MUSCULAIRE

Le tissu musculaire présente une capacité exceptionnelle à adapter sa production d'énergie en réponse à une augmentation de son activité contractile. La régulation de l'état énergétique à l'exercice a aussi une incidence profonde sur les mécanismes de régulation de la plasticité musculaire. La perturbation de l'homéostasie énergétique cellulaire est un des signaux dirigeant le remodelage musculaire, notamment en régulant l'activité de facteurs impliqués dans la régulation de la transcription, de la protéosynthèse et de la protéolyse. Notre hypothèse est que des modifications de l'état énergétique jouent un rôle mécanistique dans la régulation de l'expression génique musculaire et de façon ultime dans la régulation de la fonction musculaire et du statut métabolique.

  • Contrôle du statut énergétique musculaire
  • Contrôle de la masse musculaire
  • Muscle et statut métabolique

 


Thème 2 : BIOMECANIQUE DE LA LOCOMOTION ET DE L'EQUILIBRE


Parmi les principales fonctions de la masse musculaire en tant que composante du système locomoteur est d'assurer la posture debout et la locomotion, le mouvement, dans les situations allant de la vie quotidienne à l'exercice physique et à la performance sportive. De plus, ce contrôle de la posture et de la locomotion peut être étudié dans deux types de conditions : chez le sujet sain, et chez le sujet présentant une ou des pathologies. L'originalité des travaux passés et présents de notre équipe réside dans le fait que des études ont été et sont menées chez ces deux types de populations, ce qui permet des interprétations complémentaires, des situations d'analyse innovantes, mais aussi et surtout l'utilisation de modèles d'analyse biomécanique et d'outils transversaux.

  • Performance motrice et raideur musculo-tendineuse du membre inférieur
  • Déficience motrice et locomotion pathologique
  • Contrôle moteur et équilibre

 

Thème 3 : DETERMINANTS NEURO-MUSCULAIRES DE LA TOLERANCE A L'EXERCICE

Un programme d'entraînement bien conduit peut lutter efficacement contre le déconditionnement musculaire, pulmonaire et cardio-vasculaire, améliorer la qualité de vie et diminuer les risques de morbidité et mortalité associés. Pour atteindre ces objectifs, les conséquences aiguës de l'entraînement doivent cependant être bien maîtrisées car tout exercice induit dans un premier temps une fatigue musculaire avant que sa répétition ne conduise éventuellement à des gains fonctionnels. L'étude de la fatigue est complexe chez le sujet sain du fait de l'interaction entre les causes centrales (commande motrice) et périphériques (fonction neuromusculaire, conséquences sur le tissu musculaire). Elle l'est d'autant plus chez le patient fragilisé du fait des spécificités des diverses pathologies et des difficultés d'investigation chez certaines populations, difficultés liées à cette fragilité.

  • Thérapie par l'exercice : évaluation spécifique et réentraînement de patients fragilisés
  • Fatigue et récupération lors d'exercices extrêmes