Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Research Research teams GIMAP - Groupe sur l'Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes

GIMAP - Groupe sur l'Immunité des Muqueuses et Agents Pathogènes

Disciplines Medicine - Health
Research fields Immunology, Infectiology
Supporting organisms UJM
Geographical location Saint-Etienne
Lab GIMAP
Team leader Thomas Bourlet
Webpage http://ciri.inserm.fr/les-equipes/gimap/themes-de-recherche/

 

Le GIMAP est un groupe de recherche multidisciplinaire qui a été fondé en 1991 par le regroupement des compétences d'immunologistes, d'infectiologues et de microbiologistes, dont le centre d'intérêt gravitait autour de la physiopathologie et de la prévention de l'infection par voie muqueuse. La muqueuse génitale et le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (HIV-1) ont constitué d'emblée le centre de nos préoccupations mais d'autres muqueuses et d'autres agents pathogènes ont bénéficié par la suite des infrastructures et des savoir-faire développés autour de ce thème initial. Le groupe de recherche est localisé à la Faculté de Médecine Jacques Lisfranc de l'Université Jean Monnet (UJM) de Saint-Etienne. Il est composé d'enseignants-chercheurs venant principalement du secteur médical mais aussi de l'Etablissement Français du Sang Auvergne-Loire et de l'Institut Universitaire Technologique (IUT) de l'UJM, de scientifiques (dont deux ingénieurs), de trois techniciennes, d'un secrétaire mi-temps et d'étudiants de différents niveaux. L'EA 3064 est une composante de l'Institut Fédératif de Recherche IFRESIS 143 et a été notée A par l'AERES.

Le GIMAP développe deux thématiques principales :

Axe 1 : Interactions HIV-muqueuses génitales et applications biothérapeutiques avec
- un volet physiopathologique centré sur la transmission muqueuse et la sélection de variants viraux ; 
- un volet immuno-vaccinologique centré sur le blocage de la transmission de HIV au niveau muqueux par des anticorps neutralisants.

Axe 2 : Inflammation des muqueuses et des endothéliums avec
- un volet centré sur le rôle du lymphocyte B dans les processus inflammatoires ; 
- un volet étudiant le rôle inflammatoire des plaquettes sanguines.

Les deux axes collaborent très fortement entre eux et s'appuient sur le CIC-vaccinologie du Pr. LUCHT.