Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools
Log in
Sections
You are here: Home Jobs Professorship Position In Omics in Lyon

Professorship Position In Omics in Lyon

Un poste de professeur est susceptible de s'ouvrir au concours au printemps 2021, pour un rattachement au Laboratoire de Biométrie et Biologie Évolutive (LBBE, UMR CNRS 5558, Université Lyon 1). Le profilenvisagé est décrit ci-dessous.

Toute personne intéressée est invitée à prendre contact dès maintenant avecnicolas.lartillot@univ-lyon1.fr.

Intitulé: Modèles, algorithmes et apprentissage statistique en bioinformatique et en génomique.

La biologie est actuellement en pleine mutation technologique et conceptuelle, stimulée par la production de données massives ouvrant denouvelles perspectives sur des phénomènes complexes à diverses échelles (moléculaire, cellulaire, évolutive). Ces développements suscitent à leur tour un besoin croissant d’articulation et d’intégration entre analyse de données, modélisation des processus, apprentissage statistique, développements algorithmiques et traitement informatique.

Dans ce contexte, un poste de professeur est susceptible de s'ouvrir courant 2021 autour des méthodes mathématiques, statistiques et algorithmiques, appliquées à la bioinformatique et à la génomique. En particulier, les défis que soulèvent le développement d'une formation multi-disciplinaire de qualité nous amènent à rechercher une personne susceptible de défendre une vision et d’animer une démarche pédagogique et stratégique d’envergure, concernant la place des mathématiques, desstatistiques et de l'informatique dans les formations et dans la recherche en bioinformatique.

Enseignement: La personne recrutée sera rattachée à l'équipe pédagogique BBE (Biométrie et Biologie Évolutive). Elle sera plus particulièrement impliquée dans le master de bioinformatique, tout en participant aux enseignements donnés dans les licences et masters de biosciences, d'écologie et de santé rattachés à cette équipe pédagogique (BEE, B3S, PHAM). Dans ce cadre, elle aura carte blanche pour développer des enseignements innovants en mathématiques, statistiques, modélisation et/ou algorithmique, telles qu’appliquées à la bioinformatique et à la génomique. Enfin, elle aura l’occasion de participer au développement de programmes multi-disciplinaires de formation par la recherche, en interaction avec les formations théoriques(mathématiques et informatique) de l’université ainsi que leurs laboratoires de recherche.

Recherche: La personne recrutée sera rattachée au LBBE, oùelle développera un projet de recherche à forte composante théorique et méthodologique, en rapport avec la modélisation des processus complexes et l’analyse des données massives en bioinformatique, en biologie évolutive, moléculaire et/ou cellulaire. Son travail de recherche pourra relever d'une large gamme de thèmes, comprenant, de façon non limitative: méthodes, algorithmeset modèles probabilistes appliqués à l’analyse des données multi-omiques; articulation entre apprentissage automatique, apprentissage profond, intelligence artificielle, et analyses des données moléculaires et fonctionnelles; intégration des données multi-omiques en biologie fonctionnelle; modèles et méthodes pour la génomique évolutive, la génomique des populations et la génétique statistique. Enfin, au delà de la bioinformatique et de la génomique, la recherche méthodologique développée par la personne recrutée pourra également répondre à des enjeux importants en écologie, en santé ouen évolution, et se prêter pour cette raison à de possibles applications et collaborations au sein du LBBE.